forum test


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 being a dick won't make yours any bigger. (bianca)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ollie Myers
MEGAMODEST i never boast... or just a little.
avatar

Messages : 982
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 26

MessageSujet: being a dick won't make yours any bigger. (bianca)   Dim 11 Fév - 3:18

Bianca Cobalt a écrit:

   
   ( bianca cobalt )
i'm sorry, did i roll my eyes out loud?

   
i | one thousand paper cranes

   nom complet ▪️ Bianca Jospehine Cobalt. Personne d'autre que sa famille n'a connaissance de son second prénom et c'est très bien ainsi. Sa mère voulait l'appeler Bianca, son père Josephine (sûrement après quelques verres de whisky en trop), fort heureusement pour elle, Mary a eu le dernier mot sur Angus et Bianca ne s'est pas retrouvé avec un prénom bien trop ancien pour elle. Cobalt comme les cinq autres marmots qui ont usé les bancs de toutes les écoles de Fortingall pendant toute une génération. âge, date et lieu de naissance ▪️ Elle a vingt-sept ans et est née un quatorze mars, accompagnée de son frère jumeau Jasper ici, à Fortingall. origines et nationalité ▪️ Comme tous les Cobalt, c'est une écossaise pur sang. Elle n'a jamais étudié la généalogie ou ce genre de conneries, mais on lui a répété tellement de fois qu'elle était une pure écossaise quand elle était petite qu'elle n'a jamais cherché à savoir si elle avait de très lointaines origines étrangères. Surtout, elle n'en a complètement rien à foutre. occupation et situation financière ▪️ Si Bianca n'a pas grandit en roulant sur l'or, certains fins de mois dans la famille Cobalt étant plus que difficiles, elle se débrouille bien mieux aujourd'hui. Son métier, basé sur un système de primes, lui permet de vivre très  confortablement si elle fait bien son boulot. Et elle le fait plus que bien. Elle est chasseuses de têtes pour une entreprise britannique, elle occupe tout le territoire écossais et passe ses journées à démarcher des clients dans le besoin et à faire passer des entretiens par skype aux candidats. Étant une excellente juge de caractère, c'était une voie toute tracée pour elle. statut civil ▪️ can't handle dat ass if you can't handle dat sass'. Célibataire, elle a enchaîné les relations sans lendemain et celles un peu plus sérieuses, sans résultats réellement convaincants. situation familiale ▪️ Si elle a toujours tout fait pour faire entendre sa voix au sein de cette famille nombreuse - quitte à créer de nombreuses disputes - elle aime sa famille plus que tout et est prêt à tout pour défendre leur honneur, principalement celui de ses deux petites soeurs. traits de caractère ▪️ ambitieuse, audacieuse, capricieuse, caustique, cynique, directe, espiègle, extravertie, impatiente, impertinente, impulsive, jalouse, spontanée. groupe ▪️ autumn.

   
ii | drop of rhum on my tongue

   depuis quand vivez-vous à fortingall ? quel est votre ressenti sur la ville ? vous y plaisez-vous ou envisagez-vous un déménagement éventuel ? à quel point êtes-vous impliqué dans sa communauté ? Elle vit à Fortingall depuis qu’elle est toute petite même si elle a quitté la ville le temps de ses études. Les Cobalt sont enracinés ici comme une sorte de mauvaise herbe. Bien que certaines personnes aimeraient les voir partir pour de bon, il est impossible de s’en débarrasser définitivement. Bianca n’a pas vraiment d’avis tranché sur la ville, elle a ses bons et ses mauvais côtés, comme toutes les autres villes dans lesquelles elle a eu la chance de vivre quelques temps. Sa famille et ses proches sont presque tous ici, c’est une raison largement suffisante à ses yeux pour ne pas chercher à déménager. Elle participe de temps en temps aux activités que la ville propose, si le cœur lui dit.  décrivez-nous un automne mémorable. pourquoi est-il si spécial à vos yeux ? C’était sa première année à l’université de Liverpool, la première fois qu’elle partait réellement de Fortingall, la première fois qu’elle déménageait, qu’elle n’habitait plus chez ses parents. Elle s’était crue la plus indépendant de la famille, la plus forte, celle qui n’avait besoin de personne pour être heureuse. Elle s’était trompée. C’est lors de cet automne qu’elle s’est vraiment rendue compte pour la première fois à quel point elle était attachée à sa famille, à quel point elle tenait à eux, malgré toutes les remarques acerbes, tout le sarcasme dont elle faisait usage avec eux.
   
01. Les Cobalt sont une famille bien connue à Fortingall. Non pas pour un quelconque accomplissement ou une richesse démesurée, non, tout simplement parce qu’ils sont nombreux, très nombreux. Six enfants, rien que ça. Leurs parents, Angus et Mary n’ont clairement pas perdu leur temps et ont accompli ensemble l’un des rêves qu’ils partageaient : fonder une grande famille. Ce n’a jamais été un foyer où l’amour manquait, même s’il pouvait parfois se manifester sous des formes qui sortaient de l’ordinaire. Et si les chamailleries et les disputes rythment leur quotidien depuis aussi loin que Bianca puisse s’en souvenir, au fond d’eux, ils y tiennent à leur famille, tous autant qu’ils sont. Bianca, elle, est peut-être la plus grande gueule de la famille, celle qui a toujours quelque chose à dire sur tout ou presque. C’est le moyen qu’elle avait trouvé, petite, pour exister dans cette famille, alors qu’elle n’était encore que l’unique fille des enfants Cobalt. Une habitude qu’elle a gardée au fil des années et qui lui vaut bien des disputes avec ses frères et sœurs, vous pouvez être certain qu’elle trouvera toujours un moyen d’animer leurs fameux dîners familiaux. 02. Enfant, Bianca en faisait voir de toutes les couleurs à tout le monde. Pas uniquement à ses frères bien que son passe-temps favori était probablement de les emmerder. Après tout, elle était la petite sœur, celle qu’on ne pouvait pas frapper malgré son attitude énervante sous peine de se faire punir par les parents. Mais les malheureux frères Cobalt n’étaient pas les seules cibles de Bianca, leurs amis l’étaient aussi. Elle adorait ça, les renvoyer chier en tout circonstance lorsqu’ils venaient à la maison, se moquer d’eux avec sarcasme, tout faire pour les mettre mal à l’aise. Ça a toujours été son atout principal à Bianca, sa verve bien aiguisée. Elle était la petite sœur peste, celle qui vous tournait en ridicule quand vous alliez voir votre copain, celle qui vous surnommait nerd ou weirdo dès qu’elle en avait l’occasion. 03. Et puis l’adolescence arriva au galop, période où tout le monde essaie à son échelle de se rebeller, période où les gens commençaient enfin à tenter de répondre à son impertinence, période où sa vie a subi ses premières complications, ses premiers chagrins. Non, elle n’était pas la seule à pouvoir agir en peste et elle l’a très vite compris, étant la cible de certains coups bas se transformant rapidement en coups durs. Mais malgré tout, c’était une expérience qu’elle avait plutôt bien vécue, des challenges qui l’avaient poussée à s’endurcir, à répondre encore plus fort. L’adolescence, c’était également la période où les choses ont commencé à s’envenimer avec Poppy, un de ses meilleures amies, la période où un simple petit mensonge pour la protéger a fait voler en éclats toute la confiance qu’elles pouvaient avoir l’une envers l’autre. Un mensonge qui a transformé une si belle amitié en quelque chose de très fragile, quelque chose qui se brise à la moindre complication, quelque chose d’abîmé. 04. Les Cobalt ne roulaient peut-être pas sur l’or, mais Bianca avait envie d’aller à l’université. Si son nouveau scolaire ne lui permettait pas de décrocher une bourse au mérite pour aller étudier à Oxford, le prêt étudiant qu’elle a contracté quelques semaines après sa majorité lui a permis d’aller étudier dans une université publique à Liverpool. Pas l’université la plus prestigieuse, mais c’était amplement pour Bianca qui découvrait là une toute nouvelle vie, loin de Fortingall, loin de sa famille nombreuse, livrée à elle-même dans un tout nouveau monde. C’est également dans sa période à l’université qu’elle rencontra Evan, le meilleur ami de sa colocataire de l’époque. Elle l’avait vu pour la première fois lors d’une soirée, et les avances et gestes déplacés du jeune homme lui avait valu une mémorable claque et un verre à la figure, pas la meilleure des entrées en matière. Les choses s’étaient un peu tassées par la suite même si Bianca ne l’aimait toujours pas, elle faisait des efforts pour se comporter de manière décente devant sa colocataire (bien que Bianca étant Bianca, elle ne pouvait s’empêcher de lui envoyer des remarques acerbes de temps en temps). Cette fois où Evan avait irruption dans la chambre de Bianca, bourré, se trompant de chambre n’avait pas non plus joué en sa faveur. Mais au fil du temps, il avait su se montrer comme quelqu’un de plus intéressant aux yeux, quelqu’un qui valait peut-être la peine qu’on s’attarde un peu sur lui, qu’on prenne le temps de le connaître, malgré tous ses défauts apparents. Et sans trop qu’elle ne se souvienne pourquoi ni comment, elle a commencé à rentrer dans son petit jeu, ils se tournaient au tour, flirtaient, jusqu’à ce que l’inévitable se produise. 05. Les années ont passé et leur couple a subsisté. Jamais elle n’aurait misé le moindre centime là-dessus, malgré toutes leurs différences, malgré les disputes qui rythmaient régulièrement leur quotidien, ils sont restés ensemble. Elle était bien avec lui, il la faisait toujours passer avant n’importe quoi, elle se sentait privilégiée, aimée. Mais tout a changé il y a un peu moins d’un an de ça. Evan a fait sa demande, il a posé son putain de genou à terre et lui a demandé de l’épouser. Désemparée, elle a marqué un temps d’arrêt, avant de finalement prononcer les mots qui ont fait office de coup de poignard pour Evan : Je ne sais pas quoi dire, j’ai besoin de temps. Si le quotidien à ses côtés était plaisant elle ne savait pas le moins du monde s’il était le bon, si elle était prête à passer le restant de sa vie à ses côtés. Mais du temps, Evan n’a pas voulu lui en offrir, il est entré dans une colère noire et une grosse dispute s’en est suivi. Chacun balançait à la gueule de l’autre ses quatre vérités, trouvait tous les défauts possibles et les crachait au visage de l’autre. C’était il y a un peu moins d’un an et cette demande en mariage, au lieu de les lier pour l’éternité, a fait office de violente rupture. 06. Elle a horreur de remplir le moindre document administratif et a souvent des problèmes à cause de ça. Elle est bordélique, bien souvent son apparemment ressemble à une zone de guerre. Elle est inscrite à une salle de sport mais n’y met jamais les pieds, à la place elle va courir une ou deux fois par semaine. Elle aimerait qu’il y ait un autre bon bar que celui de son frère, pour pouvoir faire la fête sans avoir à subir des regards désapprobateurs. Elle ne supporte pas de rester enfermée et cherche toujours à faire quelque chose hors de chez elle. Elle est bilingue en espagnol et rêverait de faire un road trip en Amérique du sud. Elle est allergique aux chats et ça ne la dérange pas, elle n’aime de toute façon pas ces petites bêtes fourbes. Elle adore le salé et au contraire n’est pas une grande amatrice de sucré, le chemin vers le cœur de Bianca Cobalt : une pizza. Elle ne sait pas vraiment ce que ça représente de tomber amoureuse, genre à quel moment on le sait, qu’est-ce qui fait la différence ? Des questions auxquelles elle n’arrive pas à répondre. Elle est bavarde mais parle rarement pour ne rien dire.


   
iii | the other side of a closed door:
 
   

_________________

    am i alone in your heart, have i hope with your heart ? she's such a teaser, she's such a star. give me a reason or gimme a chance. am i alone in your heart, or am i alone ? it tears me apart. am i alone ? doing all i can do, just to be close to you. every time that we meet, i skip a heartbeat. always up for a laugh, she's a pain in the arse. every time that we meet, i skip a heartbeat. heartbeat - scouting for girls ;; aurore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swaggerback.forumactif.com
 
being a dick won't make yours any bigger. (bianca)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» Dick caniche abricot 11 ans (92) Gennevilliers
» you make me shine ▲ shane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum test :: CORBEILLE :: Sauvegardes Clément :: ATOM-
Sauter vers: